#Tech #Personal-growth #Experience #Coulisses

Hacker la formation en ligne du Wagon c’est possible

Hacker la formation en ligne du Wagon c’est possible
Salut,

Voulant toujours aller plus loin dans mes growth-hack la programmation devenait incontournable. Attiré par la track en ligne growth-hack de Le Wagon, je n’ai jamais terminé l’achat de ma formation, pourtant c’est comme si je l’avais suivi.

Il y a un an, alors que ma frustration de ne pas savoir coder était à son maximum, j’ai découvert Le Wagon. Passionné par la growth, les hacks, les startups, beaucoup de ressources m’ont incité à me lancer dans l’apprentissage du développement web en javascript. Le Wagon, alors étoile montante de la formation de développeurs en herbe, m’inspire en répondant à l’acquisition de ce skill.

Leur programme, hyper alléchant, super clair et structuré m’a permis de comprendre les étapes à suivre dans l’apprentissage du développement web. Je n’ai pas d’explication logique, mais le sommaire de la formation m’a donné le sentiment que s’était possible d’apprendre à coder, là où d’autres sites me perdaient.

Malgré tout passer à la caisse n’était pas d’actualité pour moi. Je me suis donc tourné vers des tutos en ligne et d’autres ressources avec découragement et sans résultat.

Je découvre aussi openclassrooms et son parcours certifiant de développeur web junior. A la différence de la formation en ligne du Wagon, si la certification est payante, les cours sont gratuits et avec des exercices corrigés. Seulement le parcours proposé ne me plaisait pas. Il était composé de php côté serveur et le passage par wordpress/CMS que j’utilisais déjà depuis une dizaine d’année. Et aussi, surement inconsciemment influencé par un bon ami développeur qui a une stack Javascript / Ruby.

Je vois que je rame, ça fait un mois que je suis hyper motiver à apprendre à coder, mais je n’ai toujours pas codé une seule ligne. Je re-bascule sur le Wagon, attiré par le Bootcamp, mais je ne voulais pas m’éloigner de ma famille. Je continue une introspection sur ce que je veux faire et comment je veux le faire.

Vient le moment où je me suis dit “OK, je suis motivé à fond. Je veux apprendre à coder, je veux le faire à domicile, j’aime la track du wagon”. Je détails le sommaire de la track du wagon, je compare quand même avec les ressources sur openclassrooms. Je constate que tous les skills de la track du Wagon sont sur openclassrooms.

Je suis donc le programme en ligne du wagon via les ressources disponibles sur openclassrooms. Je complète avec des ressources sur youtube (certaines du youtube du wagon d’ailleurs pour rester fidèle à mon petit génie), le MDN de Mozilla et les docs techniques des technos et frameworks.

Je me donne pour objectif d’apprendre une skills par semaine. Surtout, je garde le rythme, mon objectif était simple, j’ai quatre mois avant la naissance de mon fils, à sa naissance, je veux savoir coder. Comme lorsque j’apprenais la guitare, où je faisais 1h de guitare par jour, je me suis mis le même rythme minimum pour l’apprentissage du code. Que ce soit le matin avant d’aller bosser, à la pause dèj’ ou le soir à la place de la TV.

Au final, oui je n’ai pas suivi la formation du Wagon, mais c’est bien le Wagon qui a inspiré et structuré mon apprentissage du code. J’aurais été tellement fier de dire que cette formation que j’ai suivi. Mais, c’est bien grâce aux cours d’openclassrooms que j’ai acquis mes skills tech en allant jusqu’au bout de chacun d’eux (quizz et TP). Mais c’est surtout grâce à moi que je sais coder maintenant, car comme pour apprendre à faire du vélo ou de la natation, il faut du courage et de la ténacité pour atteindre la marche qui mène au plaisir de pratiquer.

Ce que j’ai appris avant tout de ce hack, c’est que le code ne se limite pas à un cours en ligne à acheter. Le développement web, s’est donner le meilleur de soit même chaque jour, de la même manière qu’un sportif qui s’entraîne quotidiennement. Le développement web s’est travailler ses points faibles pour se perfectionner. Le développement web s’est accepter l’échec pour se perfectionner en corrigeant ses beugs. Le développement web s’est libérer la créativité.

Et surtout, développer un produit web s’est créer de la valeur pour les utilisateurs qui vont interagir avec le produit. Pour moi, les formations du Wagon et d’Openclassrooms on une valeur inestimable pour moi tant je suis fier de savoir coder et de donner vie à des projets qui changeront la vie d’autre personnes.

Bonne route !

- Nicolas

Nicolas Jouanno
Nicolas Jouanno Chef de projet web-marketing @izir.fr (ex-cycliste professionnel) - Quand je ne suis pas avec ma famille, je passe mon temps à faire du sport, photographier, blogger, coder, apprendre ...